wabi-sabi: la beauté de l'impermanence et de l'imparfait

Il est un concept né au Japon au XI ème siècle qui honore la beauté de l'imperfection, de la simplicité et de la nature, nommé "wabi-sabi". Et dans notre société où l'on cherche à tout prix la perfection, où l'on tend vers le conformisme, où l'on aimerait avoir toujours plus, où l'on voudrait tout maîtriser, cette philosophie de vie est une réelle bouffée d'air frais qu'il est plus que nécessaire de laisser entrer dans nos vies.

L'essence de base de cette "philosophie de vie" est de prendre exemple sur la nature (pour en savoir plus je vous conseille de lire cet article, très intéressant): regardez autour de vous lorsque vous vous promenez dans un parc, à la campagne/montagne/forêt/plage, est-ce qu'à un seul moment vous vous dites que ces paysages sont sans intérêt ? Portez votre regard un peu plus près de cette flore qui le compose. Diriez-vous de cet arbre biscornu qu'il est inesthétique ? Diriez-vous de cette fleur au pétale déchiré qu'elle n'est pas belle ? Nous savons nous émerveiller des singularités de la nature, nous sommes capable d'y trouver de la beauté dans son imperfection, nous sommes donc tout à fait capable d'apporter ce même regard sur nous-même et notre quotidien.

 

Le wabi-sabi est vraiment quelque chose que je garde en tête dans ma vie de tous les jours: accepter et accueillir les défauts (les siens comme ceux des autres), accepter le changement, être heureux de ce que l'on possède, prendre conscience que rien n'est immuable ni figé m'aide tellement à avancer ! Je l'applique à moi-même (mon physique, mon comportement, mes émotions, ...), ainsi qu'à mon environnement (situations, personnes de mon entourage, ...).

Cela n'a pas toujours été le cas bien sûr. Il fût un temps où il fallait que tout soit parfait, où dès que j'étais confronté à une situation déplaisante, un échec je me sentais piégée car j'estimais que cela ne pourrait plus être autrement, "c'était fichu". Heureusement je n'ai jamais été très matérialiste, "posséder" et avoir "toujours plus" ne m'ont jamais réellement motivée et même si à une époque j'ai eu un dressing bien rempli, je savais au fond de moi que ce n'était pas une réelle source de satisfaction. Au moins de ce côté là, le travail a été plus facile à faire ;)

Côté "acceptation de soi" physiquement j'ai eu la chance d'avoir grandi dans une famille où l'on nous a appris à accepter notre corps. Ou plutôt, où l'on nous a justement jamais dit que l'on pouvait ne pas l'aimer. J'ai découvert tellement tard que ce corps pouvait être une source de mal-être, de jugements, de critiques que du coup cela n'a jamais eu de réel impact sur moi, les valeurs acquises lorsque j'étais plus jeune étant déjà bien ancrées et intégrées. Pourtant je n'ai pas toujours eu le corps que j'ai aujourd'hui, c'est d'ailleurs la première fois que je suis aussi "tonique". Durant l'enfance, l'adolescence, j'étais assez grassouillette. J'ai eu souvent des commentaires à ce sujet de la part d'autres enfants/jeunes de mon entourage, des reflexions lors des beaux jours où j'étais en maillot et que mon ventre faisait "des plis accordéon", mais je n'ai pas souvenir que cela m'ait beaucoup atteint.

Par contre, le plus gros travail se trouve du côté de l'acceptation des émotions et des situations. Je suis assez dure, exigeante, et parfois intransigeante. J'ai la fâcheuse tendance à considérer que si c'est ainsi, cela ne peut et ne pourra être autrement. Je ne m'en rendais pas compte avant mais cela me mettait tellement de freins, notamment au niveau du mental. Je me bloquais toute seule dans des situations et ne me donnais aucune chance d'entrevoir ne serait-ce qu'une issue possible ! Et bien entendu cela a été source d'échec, de frustration, et de perte de confiance en moi. Enfin, ça c'était il y a quelques mois car depuis j'ai fait du chemin !

 

Maintenant j'accepte (et surtout assume) que l'aspirateur ne soit pas passé, que notre salon soit plein de sable et que la maison ne soit pas rangée, j'accepte de me lancer dans mon activité professionnelle même si parfois je doute car je ne me sens pas totalement en confiance, j'accepte ces tâches de grossesse sur mon visage qui ne partiront plus et ce teint qui ne sera plus "unifié", j'accepte de ressentir telle émotion et me reprend si j'émets le moindre jugement négatif sur cette dernière, j'accepte lorsque nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde avec Mathieu sur des sujets qui me semblent importants et surtout prend conscience que si c'est un "non" aujourd'hui ce sera peut-être un "oui" demain, ... ce n'est vraiment pas tous les jours facile, parfois je me laisse rattraper par mes vieux démons car je n'ai pas la force de prendre le recul nécessaire. Mais lorsque c'est le cas cela ne dure jamais aussi longtemps qu'avant, et surtout cela ne me ronge plus comme avant. C'est ainsi que je vois que le progrès est là, infime mais présent. C'est ainsi que je réalise que cette notion de wabi-sabi, d'honorer l'impermanence et l'imparfait, s'ancre chaque jours un peu plus en moi.

 

Vous le savez, la méditation est une pratique qui fait désormais partie intégrante de mon quotidien. C'est un peu mon sas de décompression, mon refuge quand tout va bien mais aussi quand tout va mal.

J'ai un petit rituel associé au wabi-sabi, que je pratique lorsque je sens que je commence à me laisser emporter, et que j'avais envie de partager avec vous.

 

 Accueillir l'imparfait, prendre conscience de l'impermanence 

- matériel nécessaire - 

votre symbole wabi-sabi

un papier et un stylo

quelques bougies *

un quartz rose et/ou une agate préalablement purifiées (pierres d'harmonie, qui apportent l'équilibre émotionnel, favorisent l'acceptation de soi et la confiance) *

huile essentielle d' ylang-ylang (calmante et apaisante) *

* ces éléments sont optionnels mais apporteront un soutien supplémentaire et plus de profondeur à votre rituel

 

COLLECTER VOTRE SYMBOLE WABI-SABI

Lors de votre prochaine balade (en pleine nature ou en ville), prêtez attention à la nature qui vous entoure: votre but aujourd'hui est de trouver cette feuille, cette pierre, cette fleur, cet objet de la nature qui sera beau à vos yeux et pourtant imparfait. Faites-vous confiance, il vous sautera aux yeux lorsque vous le trouverez ! Bien évidement vous n'êtes pas obligé de vous contenter d'un seul objet, vous pouvez en collecter plusieurs (le même jour ou au cours de vos diverses balades).

 

PREPAREZ VOTRE "ESPACE RITUEL"

Récoltez tous les objets qui vous seront nécessaires pour votre rituel. Si vous avez envie de les disposer d'une certaine façon écoutez-vous et laissez-vous guider par vos envies du moment. Voyez comment rien que ce moment de mise en place vous permet de vous vider l'esprit et de commencer à vous mettre dans votre rituel.

 

CONNECTEZ-VOUS A VOTRE COEUR

Installez-vous en position de méditation (celle qui est confortable pour vous), face à votre "espace rituel", et fermez les yeux.

Prenez quelques grandes et profondes respirations par le nez, jusqu'à ce que vous sentiez de l'apaisement dans votre corps et votre esprit.

Amenez ensuite votre attention au niveau de votre poitrine, de votre coeur et essayez de ressentir ici une chaleur ou de visualiser une lumière. Restez quelques instants ici et voyez si, progressivement, vous arrivez à la ressentir de façon plus présente.

Laissez cette chaleur/lumière venir ensuite irradier tout votre corps. Imaginez qu'elle vous enveloppe et que vous êtes comme dans un cocon, et laissez-vous complètement aller.

Restez ici autant de temps que vous le souhaitez.

 

PRISE DE CONSCIENCE

Maintenant prenez conscience: cherchez-vous la perfection au quotidien au point que cela en devienne une source de stress ? Est-ce que certains aspects de votre corps ou comportement que vous considérez comme des défauts vous obsèdent au point que cela vous ronge et vous fassent perdre confiance en vous ? Etes vous en constante recherche d'avoir plus, au point de ressentir de la frustration au quotidien ? Avez-vous tendance à être radical dans votre façon d'analyser les situations ce qui vous aveugle et vous empêche de voir que d'autres options sont possible ?

Notez sans aucun jugement ici, sans aucune analyse. Posez-vous ces questions, et observez vos réponses. Notez-les sur votre feuille de papier.

 

LE WABI-SABI POUR VOUS

Quand vous serez prêt ouvrez vos yeux et fixez votre ou vos symbole(s) wabi-sabi. Qu'est-ce que ce concept de wabi-sabi éveille en vous ? Quelles sont les aspects de cette philosophie de vie que vous souhaiteriez apporter à votre quotidien ? Reprenez votre feuille de papier et votre stylo, puis notez.

 

MANTRA

Maintenant amenez votre regard sur votre/vos objet(s) wabi-sabi: quels ont été les sentiments que vous avez ressentis lorsque vous avez récolté votre/vos objet(s) wabi-sabi ? Vos impressions vis-à-vis de ce(s) dernier(s) ? Prenez conscience que ce sont leurs imperfections qui les ont rendu beaux à vos yeux.

Prenez votre flacon d'huile essentielle d'ylang-ylang, fermez vos yeux et inhalez en douceur son parfum.

Prenez ensuite vos pierres dans vos mains.

Gardez les yeux fermés et laissez-vous aller, transposez ces sentiments éprouvés pour votre/vos objet(s) wabi-sabi à vous-même. Ressentez-les au plus profond de votre coeur et votre corps.

Répétez ensuite mentalement ce mantra "j'ai tout ce dont j'ai besoin pour me sentir beau(elle) et heureux(se), je me consacre à l'essentiel et je suis moi, tout simplement. Je n'ai besoin de rien de plus, rien de moins".

Mettez de l'intention dans vos paroles, pensez réellement ce que vous dites pour que ce mantra est un réel impact. Récitez-le au minimum 3 fois, et un maximum de fois qu'il vous plaira.

 

GRATITUDE

Ressentez maintenant de la gratitude, remerciez la nature pour cette belle leçon de vie, remerciez-vous d'avoir pris ce temps pour vous et d'avoir pris soin de vous.

Sortez de votre méditation en ouvrant les yeux en douceur, quand vous en aurez envie.

 

LA SUITE

Si vous le pouvez, installez et gardez votre espace rituel dans un lieu chez vous où il pourra reste ainsi afin d'y revenir dès que l'envie et le besoin s'en feront ressentir.

Vous placerez votre papier plié sous votre objet wabi-sabi. A tout moment vous pourrez ainsi le relire, et vous pourrez vos yeux sur vos éléments wabi-sabi pour vous souvenir que la beauté existe dans les imperfections.

Vous pouvez prendre vos pierres avec vous au quotidien, dans votre poche ou dans un petit pochon dans votre sac, afin de bénéficier de ces énergies qu'elles auront emmagasiné lors de votre rituel.